Accueil SOMMAIRE Biographie Remerciements REFERENCES

English  Text

 

 

 

UN UROLOGUE EN TANT QUE PATIENT

 Jean  MONSEUR

 

POSTER

3rd World Congress on Men's Health  in Vienna  (2003, october}

 

FREYER

Précurseur avec FULLER

 

 

 

 

LES  ADENOMECTOMIES PROSTATIQUES

 

 Pour une chirugie de reconstruction

 

Pendant tout le XX ième siècle, la doctrine élaborée par nos vénérés maîtres de l' ère pastorienne est restée immuable :  l' adénome prostatique doit s' enlever, et la nature fait le reste.

GUYON

Notre Maître à tous

                            

 

J. Albarran,  1909

G.Marion,  1917

Masson & Cie Ed. Paris

 

        HRYNTSCHAK       Une adénomectomie transvésicale

        R. PROUST             

L' adénomectomie périneale

 

La loge  prostatique résiduelle après  les adénomectomies

 

Mc CARTHY

Le résectoscope

 

Les opérations de nos vénérés maîtres, à ciel ouvert ou endoscopiques,  abandonnent l' espace occupé par l' adénome. Elles ne tiennent pas compte de la rétraction  incomplète des lames fibreuses périprostatiques ni de l' atteinte portée au sphincter interne.

 

Il en résulte de notables incommodités :

 

     Fréquence mictionnelle :généralement  normalisée, sauf complication

     Continence : acceptable  mais  souvent  imparfaite

     Résistance au besoin impérieux : nettement diminuée

     Erection : habituellement conservée,  parfois fortement diminuée

     Fertilité : perdue

     Satisfaction sexuelle liée à l' éjaculation : perdue

 

MILLIN

L' adénomectomie rétropubienne

 

 

   Nous,   patients âgés,   et  particulièrement  nous,   médecins retraîtés,  demandons  que

 

nos confrères,  quinquagénaires ou jeunes sexagénaires qui  détiennent  le  pouvoir médical  en  urologie,  alors qu'ils n'ont  encore  aucune expérience personnelle  de ces incommodités,  consentent  à  favoriser  la recherche clinique chirurgicale en cette matière.  Le but de cette recherche  est  de  mettre sur pied des opérations de réduction plastique de la loge prostatique résiduelle et de reconstruction du col vésical,   en terminaison  de l' opération d' exérèse  ou lors d'une intervention complémentaire.

Nous pensons  que  le devoir  d' assistance  à  la santé des patients  est  supérieur  au  devoir de  protéger les finances  publiques .      Au regard  des  intérêts  légitimes de la corporation,  seule  la mise au point de nouvelles techniques  peut   tempérer  la  terreur chronique  des  praticiens  de voir un jour  apparaître  un  médicament - miracle   qui  empêchera  la formation  des  adénomes  prostatiques  et   leur enlèvera  de la bouche  leur pain quotidien .

 

 

 

Opinions  personnelles

 

" Vous n' avez rien, c' est la tête "

Sur le pouvoir médical

Si moi, urologue, j'ai un cancer de la prostate...